Les conséquences du stress sur la santé

Se manifestant pour un trouble hormonal, le stress engendre des tas de problèmes de santé. Ce mal affecte le physique de sa victime, mais lui brise également l’équilibre psychologique. Voici un petit tour d’horizon des dégâts auxquels vous vous exposez en restant stressé.

Le stress aigu affecte le corps et l’esprit

Certaines personnes gardent le contrôle sur tout, mais paniquent lorsque les événements se passent autrement que prévu. Ces moments exposent grandement au stress aigu, dont vous trouverez la description ici. C’est un sentiment de désarroi total qui arrive subitement. Le taux de sucre dans le sang baisse drastiquement. L’individu a faim. Il se sent faible. Son tonus musculaire décroît. L’esprit entre dans la confusion et perd le sens de la logique. Ce sont les signes d’un choc psychologique suivi d’un trouble hormonal. L’organisme tente de réparer les dégâts. La pression artérielle monte tandis que la fréquence cardiaque s’emballe. Ces phénomènes sont normaux s’il faut fuir un lion prêt à bondir sur soi. Par contre, ils sont nocifs sur la santé. Un débit sanguin trop élevé pendant une période prolongée occasionne différentes atteintes, notamment sur les reins et les artères. L’adrénaline dans le corps fait aussi des ravages. Elle accentue certaines sensations. Les douleurs physiques se font plus pesantes. Les bruits, la température et tout l’environnement immédiat semblent alors ennuyeux. La personne à bout de nerfs pourrait devenir agressive sans aucune raison apparente. Plus profondément, le système immunitaire s’affaiblit. Les bactéries et autres virus opportunistes trouvent l’ouverture idéale. Un individu accablé par les événements peut rapidement attraper une grippe. Il cède facilement à une maladie contre laquelle il résiste habituellement.

Stresser de manière chronique expose à divers dangers pour la santé

Devenu chronique, le stress occasionne un bon nombre de dérèglements. Il affecte l’équilibre hormonal. La présence massive de cortisol dans le sang s’avère dévastatrice au bout d’un moment. Il y a notamment le risque de dégradation des protéines indispensable aux fonctions vitales. Le corps ne peut plus se reconstruire alors que chaque organe doit être réparé en permanence. Pire, les maladies auto-immunes apparaissent. La défense s’en prend aux autres cellules jugées dangereuses à tort. Les reins et la peau sont particulièrement concernés par ce dérèglement. La gestion des lipides est également affectée. Un gain de poids inexpliqué s’accompagne des problèmes sous-jacents. La surcharge pondérale est souvent associée au diabète de type 2 et aux maladies cardio-vasculaires. Les voies respiratoires sont aussi bouchées au point de faire une apnée du sommeil. D’ailleurs, ce phénomène nocturne concerne un bon nombre de personnes stressées de manière chronique. Lorsqu’elles stoppent involontairement leur souffle pendant quelques secondes, une infime partie de leurs neurones se dégrade à jamais. Le trouble hormonal touche le cycle du glucose, des triglycérides ainsi que du cholestérol sanguin. Dans le pire des cas, le patient fait un arrêt cardiaque. Les accidents cardio-vasculaires sont souvent associés au stress intense. Sur le point de vue neuro-psychique, l’angoisse entraîne une dégradation rapide de la mémoire et des capacités cognitives. La concentration devient difficile. Les troubles de l’humeur et bien d’autres problèmes vont aussi faire leur apparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *